Les locations meublées méritent toute votre attention. Bon placement immobilier qui devient de plus en plus intéressant, l’idée est de louer une maison ou un appartement déjà meublé. Louer autrement et profiter de la location meublée est devenu un moyen sûr de profiter de la fiscalité des revenus perçus par le propriétaire. Reste à savoir quels meubles seront nécessaires pour louer un appartement.

Une bonne raison d’investir dans la location meublée

A l’heure où l’investissement immobilier devient de plus en plus attractif, pourquoi ne pas commencer par louer un logement déjà meublé? L’idée était de profiter de la location meublée, de sa fiscalité plus faible qu’une location nue. En effet, la location meublée est soumise au régime des avantages industriels et commerciaux (BIC) pour une entreprise de location meublée non professionnelle. Car la différence est grande au niveau de la taxe. Les revenus d’une location meublée seront imposés comme des revenus industriels et commerciaux. Ce qui est totalement différent d’un loyer vide dont le loyer est considéré comme un loyer immobilier. Les avantages fiscaux des revenus locatifs sont donc plus éloignés. Mais avec ses propres caractéristiques, la location meublée, c’est aussi profiter d’une réglementation complètement différente et bien moins stricte qu’une location vide. En effet, une location meublée permet au bailleur de conclure un bail initial de 1 an, voire 9 mois dans certains cas. Le préavis est également plus souple avec 3 mois contre 6 mois pour un bail vide. Comme grand avantage, la seule obligation qui incombe au propriétaire est de meubler correctement le logement.

Mobilier indispensable dans une location meublée

Le décret loi Alur publié en juillet 2015 a rendu obligatoire l’existence de certains types de mobilier dans le cadre d’une location meublée. Liste qui détermine les biens minimaux devant exister dans une location meublée, le propriétaire doit s’y conformer en fournissant un lit avec une couverture, une cuisine équipée, des appareils électroménagers, du matériel de nettoyage, des chaises, des tables… Une liste qui prévoit le minimum de mobilier existant dans l’appartement, cette liste est encore floue. Quoi qu’il en soit, le mobilier doit permettre au locataire d’habiter un logement décent sans que le locataire ait besoin d’apporter d’autres meubles pour y habiter. C’est donc un meuble dont le locataire a besoin pour y vivre correctement, y manger et y dormir. Bien que la loi soit muette sur l’état du mobilier, le locataire a le droit d’exiger un mobilier adéquat et en bon état qui lui garantisse un logement habitable et lui permette d’être indépendant. L’exigence s’accordera également sur l’ameublement de toutes les pièces de la maison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici