La serrure permet à elle seule de sécuriser une porte, mais divers accessoires peuvent augmenter sa solidité, comme le protège-cylindre. C’est un équipement supplémentaire mais peu connu qui peut dissuader les malfaiteurs en cas de tentative d’effraction. L’utilisation, les différentes configurations… voici tout ce qu’il faut savoir avant d’équiper la serrure d’un protège-cylindre.

A quoi sert un protecteur de cylindre?

Implacable, le forage ou le crochetage sont des techniques utilisées par les malfaiteurs pour saper la serrure et ses différents composants. Pour se prémunir contre ces différentes agressions, il est recommandé d’installer une protection de cylindre. C’est un capot en aluminium ou en acier qui permet de limiter au maximum les risques de casse et de retarder les effractions. En effet, toute tentative d’atteindre le cylindre sera empêchée par cet élément.

Le serrurier Ecully recommande vivement la pose du protège cylindre lorsque le cylindre dépasse de plus de 5 mm. En effet, lorsque le barillet ou le barillet de la serrure dépasse, il s’expose à de grands risques. Une simple pince permet notamment à un voleur de casser le cylindre non protégé et d’ouvrir facilement une porte. Cependant, lorsque la serrure ne nécessite pas cette rosace de sécurité, il est préférable d’éviter d’improviser des trous et de la réparer.

Quel protège-cylindre pour une serrure?

La protection de cylindre est un moyen efficace de protéger un cylindre en saillie. Bien sûr, il faut savoir choisir entre les différents modèles du marché pour qu’il puisse remplir pleinement sa fonction anti-picking. En effet, il existe plusieurs types de rosaces selon le type de serrure et le niveau de sécurité recherché. Sur le marché, on trouve notamment les protège-cylindres en aluminium ou en acier blindé, dont le niveau de sécurité proposé est différent les uns des autres.

L’épaisseur de la rosace fait également partie des critères importants que le serrurier professionnel prend en compte lors du choix. Parce que plus la protection est épaisse, plus elle est efficace. Il faut également tenir compte du tampon anti-perçage car cette pièce devra résister au perçage. Après avoir considéré ces différents critères, il ne vous reste plus qu’à trouver un modèle de rosace, à l’installer pour éliminer les risques de vol.

Le protège-cylindre ou rosace de sécurité est indispensable lorsque le cylindre dépasse 5 mm. Bien choisi par le serrurier, ce dispositif doit optimiser la protection offerte par la serrure. Cependant, il est plus sûr d’avoir un barillet adapté à la serrure pour éviter d’avoir à équiper une rosace.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici