S’équiper d’un chauffage solaire thermique, c’est profiter de l’énergie solaire, gratuite et efficace, pour chauffer et fournir de l’eau chaude à un logement. Malgré un coût d’investissement initial relativement élevé, ce système est une bonne option de chauffage tant que le dimensionnement et l’orientation sont faits correctement.

Les principales caractéristiques du chauffage solaire thermique.

Le chauffage solaire thermique est une option de chauffage qui peut fournir de l’eau chaude et de la chaleur à une maison. Composé de plusieurs équipements, ce système va collecter l’énergie solaire via un capteur avant de la transmettre au gestionnaire d’énergie. Cette énergie sera ensuite transférée au répartiteur de chaleur, qui est souvent un plancher à basse température. L’eau chaude sanitaire, quant à elle, sera produite instantanément par l’échangeur à plaques.

Correctement installé, ce système de chauffage peut couvrir jusqu’à 50% voire 70% des besoins d’un logement à Vanves, tant en eau chaude sanitaire qu’en chauffage. Sur la base de ces mêmes données, le plombier Vanves certifie que le chauffage solaire thermique permet de réaliser jusqu’à 35% d’économies d’énergie. Par conséquent, le chauffage solaire thermique est une bonne option de chauffage, mais il n’est efficace qu’en fonction de la taille et de l’orientation correctes du chauffage solaire thermique. Selon la règle de calcul de 1 m2 de panneau par personne, il faut alors déterminer le chauffage solaire thermique adapté à chaque logement.

Chauffe-eau solaires, comment l’installer

L’installation d’un chauffage solaire thermique est une opération très technique sur laquelle sera déterminée la base de l’efficacité ou non du système de chauffage. Il faudra alors respecter un ensemble de processus. S’il s’agit d’un système de ballon d’eau chaude sanitaire monobloc, l’installation que le professionnel recommande généralement est dans le jardin. Lorsque les panneaux solaires sont correctement installés, il suffit de les raccorder au ballon d’eau chaude. Par contre, s’il s’agit d’un modèle à élément séparé, il faut choisir entre le système à circulation forcée ou le système à thermosiphon, dont l’un doit être équipé d’une pompe et le second non.

Quant au chauffe-eau solaire thermique, qui est généralement un chauffage au sol, l’installation est beaucoup plus simple. Ensuite il faut disposer d’une chaudière ainsi que d’un plancher chauffant composé d’une plaque isolante, de tuyaux PER, d’une dalle béton et d’un bloc collecteur. Correctement installé, ce système de chauffage dégage une chaleur homogène avec une efficacité optimale. Tous ces éléments doivent respecter la réglementation en vigueur et nécessitent de nombreuses compétences.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici