Paris, ville lumière, ville de l’investissement. Deuxième plus grande agglomération européenne avec ses 12,4 millions d’habitants et un dynamisme à faire pâlir d’envie les plus grandes villes du monde. Sans oublier un marché touristique de plus de 2 000 millions d’euros chaque année. Une ville de rêve, qui fait rêver et attire de nombreux touristes amoureux de la capitale, à la recherche d’un logement.

Dans un marché locatif ultra-concurrentiel, la guerre fait rage entre locations saisonnières et traditionnelles, entre investisseurs privés et riches héritiers étrangers. Un contexte propice à un marché extrêmement tendu, avec des prix en constante hausse, mais aussi avec des loyers très élevés. Dès lors, investir à Paris sous la loi Pinel peut s’avérer particulièrement rentable dans ce contexte de tension locative maximale, et où les propriétaires sont en position de force.

La loi Pinel, c’est quoi?

Nommé en l’honneur de l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel, ce régime de défiscalisation pour les investisseurs né en 2014 vise à favoriser les conditions permettant aux particuliers d’investir dans l’immobilier neuf afin d’augmenter l’offre de logements locatifs.

Il offre des avantages fiscaux de l’ordre de 12, 18 ou 21% sur l’impôt sur le revenu aux propriétaires en échange d’un engagement de location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans. Ce dispositif s’applique aux logements achetés neufs ou en état futur d’achèvement (VEFA) en régime d’achat-vente.

Si l’avantage fiscal attire de nombreux investisseurs, il convient de ne pas se lancer tête baissée sans préparation et sans choisir le produit précis dans lequel investir. Car un tel investissement dans la loi Pinel se prépare. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser au premier abord, Paris se prête parfaitement à l’investissement sous la loi Pinel.

Pourquoi investir à Paris sous la loi Pinel?

En raison d’un marché extrêmement tendu, Paris bénéficie du plus haut niveau de classement dans le système de la zone étroite, puisque tous les quartiers sont classés en zone A bis, offrant les meilleures conditions applicables au système loi Pinel, avec des plafonds de loyer maximisés. Sans oublier la pénurie quasi inexistante de locations grâce à une demande extrêmement forte, qui favorise un retour sur investissement élevé en locatif à Paris.

Cependant, les conditions d’application et d’utilisation du dispositif Pinel doivent être respectées, même à Paris. Ces conditions s’appliquent aux logements devant constituer un bien neuf ou entièrement réhabilités par réhabilitation forte, dont le montant total de l’opération n’excède pas 300 000 €, logements devant porter le label BBC ou RT2012. Enfin, les conditions s’appliquent également aux propriétaires qui ne peuvent investir au titre de la loi Pinel dans plus de 2 biens chaque année. De plus, le logement doit être achevé dans les 30 mois suivant la déclaration d’ouverture du site et doit être loué dans les 12 mois suivant la remise des clés. Enfin, les plafonds de loyers de Pinel doivent être respectés, et le bien doit être loué pour des durées contractuelles de 6, 9 ou 12 ans en résidence habituelle et non meublé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici