Le capot technique enveloppant ou GTL est la solution technique qui assure l’organisation des éléments les plus importants d’une installation électrique. Bien que la NF C15 100 le prévoie explicitement, la GTL n’est véritablement obligatoire que dans des cas bien précis. Pour en savoir plus sur l’exigence GTL, voici tout ce que vous devez savoir.

Le GTL selon NF C15 100

La NF C15 100 relative aux installations électriques prévoit diverses situations dans lesquelles le puits technique de l’habitation ou du GTL peut être obligatoire ou facultatif. Elément nécessaire à la centralisation des départs et arrivées de circuits électriques faibles ou forts, il a été rendu obligatoire pour la première fois par la NF C15 100 en décembre 2002. Selon la norme, le GTL est obligatoire dans toutes les constructions neuves, qu’elles soient individuelles ou des locaux d’habitation collectifs, pour lesquels des permis de construire ont été déposés depuis mai 2003.

Toujours en référence à la norme, la GTL est également exigée dans un immeuble d’habitation qui a été réhabilité et dans lequel les cloisons ont été redistribuées. Cette règle est applicable à toutes les habitations neuves depuis novembre 2015. Le seul cas où le GTL n’est pas exigé est celui où l’habitation n’est pas réhabilitée. Cependant, le technicien électricien le recommande vivement pour faciliter la distribution et la fourniture d’énergie et garantir la sécurité des différents éléments électriques.

Les composants de l’arbre du logement technique.

Lorsque l’existence d’un puits de desserte d’habitation est requise pour une habitation ou un immeuble, celui-ci doit être dimensionné conformément à la norme NF C15 100. Cette norme implique notamment que le GTL dispose d’un tableau de distribution principal ainsi que d’un dispositif permettant l’arrêt d’urgence de toutes les sources de production ou du disjoncteur général. Aussi, dans le trou technique du boîtier se trouve le coffret et le panneau de communication ainsi que le panneau de commande avec le disjoncteur de raccordement et le compteur EDF.

A Asnières-sur-Seine, l’électricien doit aménager chaque élément du puits de desserte du logement conformément à la norme NF C15 100. En effet, cette norme prévoit des emplacements bien précis pour chaque élément du GTL auquel l’électricien d’Asnières-sur – Seine sur-Seine doit se référer. Lorsqu’il est conçu selon les dispositions de la règle, la distribution des circuits d’alimentation électrique et leur fixation seront beaucoup plus faciles et plus efficaces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici